Skip to content →

Blanche Tepes – Anthony-Luc Douzet

Chut, je blogue...Blanche Tepes, Anthony-Luc Douzet

Round n°2 !!!

« Le mal est double: il y a celui qui ne dépend pas de nous et celui qui en dépend », Dominique Noguez

OK, c’est très simple !!! Au stade actuel, il existe deux options: la première, vous êtes devenu complètement « addict » à la Saga La Porte de ce cher Anthony-Luc Douzet, (et donc, comme moi, vous ne pouvez plus vous passer d’en parler autour de vous). Ouais ! il faut dire qu’on ne sort pas indemne de cette « Clairière du lion » alors autant continuer le voyage !

Chut ! je blogue...La deuxième alternative, quant à elle, vous laisse encore dubitatif quant à l’embarquement pour cet univers des plus mystérieux et toutefois tentant. Vais-je oser monter à bord du vol pour l’Éternité ? hummmm, moi je suis prête à parier que oui !!!

Non mais regardez-moi cette couverture ? Ce rouge flamboyant ! Saviez-vous que le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et ambiguë qui soit. Elle joue sur les paradoxes, anime des sentiments passionnels en complète contradiction : amour / colère, sensualité / sexualité, courage / danger, ardeur / interdiction… Cette couleur remue les sentiments sans aucun doute. Elle s’impose comme une couleur chaleureuse, énergique, pénétrante et d’une certaine manière rassurante et enveloppante. D’un autre côté, on l’associe au sang, à l’enfer et à la luxure. Cette couleur chaude ne laisse donc pas indifférent et c’est là toute sa force : elle remue les passions, qu’elles soient positives ou négatives (et ce n’est pas moi qui l’ai dit la première, ce code est bien connu de tous !!!). Et rien qu’en analysant la couverture du livre, vous obtenez les grandes lignes de ce deuxième opus : Blanche Tepes !

 Résumé

Rien n’avait préparé l’agent d’Europol Richard Pleasance à une si brutale descente aux enfers…

Blanche Tepes, Anthony-Luc DouzetLa Porte au Lion, tombeau d’un prince roumain vient d’être profanée, alors que le lieu est réputé scellé pour l’éternité.

Qu’ont en commun Brasov modeste village roumain fin 1999,un alchimiste maudit du XVème siècle et une sanguine cambrioleuse dans un Pékin festif début 2008 ?

Un gouffre d’éternité sépare tous ces éléments.
Et pourtant, UNE CLEF les unit.
Une macabre vérité.

LA SUPPORTEREZ-VOUS ?

Chut ! je blogue...

Je vais vous confier une anecdote, j’ai repris mes études à l’âge de 30, une envie subite de « refaire ma vie » (ou alors la crise de la trentaine…ça, ça dépendra des mauvaises langues). Bref, je suis retournée étudier avec cette soif de découvrir et d’emmagasiner un maximum d’informations en un minimum de temps (et oui, tout est une question de Temps !).  J’ai eu une prof extraordinaire, qui avait cette faculté exceptionnelle de vous entraîner dans son « Savoir » et l’art de vous transmettre ses connaissances (bien évidemment remodelées à sa sauce !).  Elle m’a subjuguée avec l’Histoire de la mythologie grecque ! Je mangeais ses paroles, je remontais le Temps, j’assistais aux premières loges à ces scènes mythiques… et jamais plus, avant ce livre de Blanche Tepes, je n’avais ressenti de nouveau cet effet d’hypnose ! La façon dont l’auteur m’a transportée dans la vie de Vladimir Tepes !!!! WHaoooo !

Alors pourquoi lire ce livre ?

Car il n’est de lien plus fort entre un père et sa fille et ça notre écrivain nous le décrit de façon sublime, le sanguinaire Vladimir Tepes aurait-il un coeur ? (un petit coeur de beurre ?? ♥ mais on dirait bien que oui…).

Et puis comme Anthony-Luc Douzet a décidé de nous le faire sentimental pour ce deuxième volet, vous allez aussi en avoir pour votre grade avec les confidences de Richard Pleasance et de son enfance (mais là, je vais être un tantinet mesquine et vous laisser le découvrir par vous même).

Et puis la belle Maryline ? vous croyez vraiment qu’elle dort ? non mais sérieusement ? Vous savez qui c’est Maryline ? et bien je vous conseille de vous assoir car elle n’est autre que… ah ouiiiiii, chuuuuut !

Ce deuxième tome fut mon préféré… enfin jusqu’au tome 3… et puis au 4… enfin, cette saga c’est une drogue !!!

Ma vision de Blanche Tepes en musique ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mes livres

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *