Skip to content →

Claustrations – Salvatore Minni

Chut, je blogue. Claustrations, Salvatore Minni

Comme je vous l’ai déjà dit dans un article précédent, ma petite vie n’est pas très compliquée et je n’ai nulle envie de la rendre confuse. Le temps passe trop vite alors pourquoi se poser trop de questions, souvent futiles d’ailleurs ! Chaque minute est sacrée et doit être dépensée à sa juste valeur, donc il est important de bien gérer son petit quotidien. Raison pour laquelle je me suis fixée une règle très simple concernant mes choix: soit « j’aime » et là je le crie sur tous les toits, je défends mes opinions et je partage à tire-larigot à qui veut l’entendre, soit « je n’aime pas » dans ce cas… c’est très simple, je n’en parle même pas !

J’ai donc décidé de vous présenter, aujourd’hui, mon dernier coup de foudre en date, à savoir: « Claustrations » de Salvatore Minni (un auteur que j’ai découvert il y a peu sur Twitter).

Cette plateforme regorge de véritables talents et les découvrir, c’est que du bonheur ! Tenez, entre nous, je vais vous faire une petite confidence, je l’avais déjà remarqué parmi mes followers (je veux dire avant la sortie de son livre) car, comme moi, il est belge, et nous sommes quand même en minorité dans ce dédale de tweets … il faut bien l’avouer ! pourtant de grands artistes proviennent de notre plat pays et je vous le dis… ce Monsieur il ira loin ! Bref, à l’époque il avait retweeté un de mes posts concernant les « boites à livres » en Belgique et moi, toute contente de constater que quelqu’un avait déjà entendu parler dudit concept… alors quand il a commencé à promouvoir la sortie de son « bébé », je m’étais promis de le lire… juste parce-que je trouvais l’auteur sympa … (mais ça… c’était avant de lire ce petit bijou).

Résumé

Claustrations

Alors que monsieur Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, Charles se cloître de son plein gré. Clara, que son amie Françoise recherche depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes.

Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras…

Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu’ils croyaient…

Chut ! je blogue...

Non mais… est-ce que vous avez déjà observé cette couverture ? Si Si !!! Regardez bien… cet escalier…  il nous mène où ? Il y a quoi en bas ?  et ça ne vous fait pas flipper vous ? Suis-je la seule à avoir peur des films d’horreur ? Rien que cette mise en page en dit long sur le contenu de ce récit et c’est peu de le dire… car en apéritif j’avais eu droit au trailer (la bande-annonce) de « Claustrations » et c’était loin de me conforter dans toutes ce interrogations dont j’allais enfin espérer trouver des réponses en me plongeant dans l’histoire !

Puis il y a eu aussi tous ces commentaires, plutôt positifs trouvés sur le net… (j’en profite aussi pour vous dire de ne pas hésiter à en laisser quand vous lisez un livre, quelqu’il soit, ça nous aide parfois dans nos choix … c’est dit ! )

Claustrations, Salvatore Minni

Donc, pourquoi lire ce livre ? 

C’est très simple, car vous vivrez une expérience hors du commun !

Comme décrit dans le résumé ci-dessus, vous allez découvrir les destins de Charles, Clara et Monsieur Concerto, tous les trois enfermés volontairement (ou pas) dans des chapitres courts (juste assez pour nous faire languir), forts par les mots (la simplicité y est d’une pure beauté), subtils en raisonnements (l’imagination nous conduit à tirer nos propres conclusions)… trois destins qui vont vous tenir en haleine jusqu’au dernier mot.

Mais là où je tire mon chapeau à l’auteur, c’est pour le choix des noms qu’il a donné à ses personnages ! Vous avez fait très fort avec celui de « Monsieur Concerto » !!! Je n’ai compris ce choix qu’à la dernière ligne du livre …

Bravo ! Vous êtes un véritable « Maestro » dites-moi … et j’ai vraiment, mais alors vraiment hâte de découvrir un deuxième roman …

Claustrations, Salvatore Minni

Petit aparté pour terminer en beauté:

Comme moi, ne craignez pas l’obscurité et rejoignez vite la communauté de Salvatore Minni… que ce soit sur son Facebook ou sur son Twitter, j’ai déjà remarqué qu’il prenait la peine de répondre à ses lecteurs (et un bon point pour lui !) 

Vous pourrez aussi retrouver son livre (dans les grandes lignes) sur Amazon, sur la Fnac, Gibert Joseph, Evene, Cdiscount et ou sur Decitre.

N’hésitez-pas à me donner votre avis !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mes livres

3 Comments

  1. Salvatore Minni Salvatore Minni

    Bonsoir Marie (je peux?),

    Je me permets une petite incursion sur votre beau blog afin de vous remercier pour cet article consacré à mon roman.
    Vous n’imaginez pas le plaisir que j’ai pris à vous lire…

    À bientôt,

    Salvatore Minni

    PS: Ne craignez pas l’obscurité… 😉

    • Whaooooo ! Monsieur Minni en personne qui commente mon blog … mince alors ! Attendez, j’ai besoin de m’asseoir ! Je suis trop flattée… j’ai pour ma part pris beaucoup de plaisir à lire votre livre et j’espère que d’autres aussi ne craindront pas l’obscurité … parce que un: vous êtes belge, deux: votre univers me plait et enfin trois: vous avez la clef du succès en mains !
      Ps: je vous suis sur Twitter !

  2. Un écrivain qui va encore nous surprendre ! Pour ma part, j’ai vraiment hâte de me plonger dans son deuxième roman, vite qu’il le sorte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *