Skip to content →

Je t’ai dans la peau, Angélique Bertin

Chut, je blogue...Je t'ai dans la peau, Angélique Bertin

Bien, je ne pouvais continuer sur ma lancée littéraire sans vous parler d’Angélique Bertin, encore une auteure découverte sur Twitter (et oui, c’est reparti…Twitter ! son univers impitoyable...).

Chut ! je blogue...Il faut dire que la pub faite autour des écrivains renommés n’est plus à faire… alors moi je parle d’Anthony-Luc Douzet, Salvatore Minni et aujourd’hui Angélique Bertin ou prochainement de Marie Chevalier et j’espère de tout coeur vous donner l’envie de découvrir leurs univers !

Mais revenons à cette auteure tout droit venue de l’Île de la Réunion (et oui Mesdames et Messieurs, un peu d’exotisme dans notre petite vie parfois grisâtre ça fait du bien). D’abord, il est important de savoir que je ne suis pas ce que l’on pourrait appeler une fan des « romans d’amour » ! D’ailleurs c’est simple, je ne sais même plus comment je suis tombée sur un de ses tweets contenant un extrait de son livre ? Je pense même en y réfléchissant que c’était sur son fil Instagram, avec cet extrait qui avait vraiment attiré mon attention…

Je t'ai dans la peau, Angélique Bertin

Résumé

Je t'ai dans la peau, Angélique Bertin

Lou est imprévisible, indomptable, fougueuse. Elle vous tombe dessus aux moments les plus improbables et sans même vous en rendre compte, vous tombez éperdument amoureux d’elle.
Elle a l’art et la manière de vous retourner le cerveau, de vous faire sentir euphorique, malheureux, vivant et misérable en un millième de seconde.

Je suis Luke Adams.
Fêtard invétéré, homme à femmes, mythomane à mes heures perdues ! Je suis le pire mec de tout Sydney, comme le disent toutes mes conquêtes.

Et pourtant, j’ai rencontré une fille qui a pu me faire changer.

Cette fille-là est un beau bourbier dans lequel j’ai eu envie de m’enliser.

Cette fille-là s’appelle Louise Baretti.

Chut ! je blogue

Imaginez à présent un taureau et un scorpion(oui je sais, je fais fort là !), vous leur donnez un caractère bien trempé (surtout le scorpion… à supposer qu’il soit en plus méditerranéen !!!) et bien je vous promets que ça donne une histoire similaire, un « Je t’aime, moi non plus » perpétuel où le mot « sérénité » est banni du vocabulaire !

Non mais qui de vous osera prétendre n’avoir jamais connu l’Amour, avec un grand A, celui où, à un moment de ta vie, tu deviens complètement obsédée par un être que tu aimes et détestes à la fois ? Celui avec qui tu as envie de passer le restant de tes jours ? Celui qui te donne tes petits papillons dans le ventre mais avec qui tu arrives quand même à te prendre la tête tout le temps … c’est ce qu’on appelle de la Passion et ça, Angélique Bertin l’a bien compris et le transcrit admirablement bien dans ce premier roman !

Donc, pourquoi lire ce livre ? 

Déjà parce qu’il est d’un style très pur et direct ! On aurait presque l’impression de se retrouver devant un bon petit film où au fil des pages on évolue avec les personnages … une fois de plus attachants (sinon d’où l’intérêt de parler de ce livre). Ce roman regorge d’anecdotes amusantes, de situations drôles et d’une fin qui nous dit qu’une suite devrait voir le jour !

Ensuite, car j’ai adoré l’exercice de style de l’auteur !!! Se mettre dans la peau d’un homme ce n’est pas donné à tout le monde, moi j’en serai absolument incapable, (j’ai déjà beaucoup de difficultés à me comprendre moi-même, alors décoder les pensées d’un homme tu oublies ! LOL). 

Puis l’action se passe en Australie, endroit qui me fait rêver, qui ,ous fait tous rêver, un des pays aussi d’où provenaient mes correspondants alors qu’internet n’existait pas et que j’étais dans ce groupe appelé International Pen Friends.

Et puis enfin comme Angélique est une personne très attachante, vraie, qui prend du temps pour ses lecteurs et dont j’ai hâte de découvrir ce qu’elle nous réserve comme deuxième trésor, elle mérite un peu d’attention !

Je t’ai dans la peau est disponible sur Amazon, en version Kindle ou en version papier…

Je t'ai dans la peau, Angélique Bertin

Moi, à présent, « Je t’ai dans la peau » et bien « Je l’ai dans ma bibliothèque« … et vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mes livres

2 Comments

  1. Nadine zek Nadine zek

    Je crois que ALDOUZET est assez renomé pour que vous en parliez en plus sur votre blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *