Skip to content →

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Il existe certains livres qui ont cette faculté d’attirer votre regard simplement par la magie de leur couverture, vous narguant tout en douceur par leur simplicité et se démarquant des autres bouquins en dégageant une atmosphère mystérieuse qui ne peut vous laisser indifférent ! « Miss Peregrine et les enfants particuliers«  en fait partie, ce qui est assez surprenant sachant que l’auteur vient quand même de sortir le troisième tome de sa saga et que jamais avant celui-ci, je n’avais remarqué ledit chef-d’oeuvre. Je me suis donc arrêtée pour le feuilleter et j’ai été littéralement scotchée par sa mise en pages d’une originalité … hummmm, je dirais: « particulière« . Ces photos vintage, sa police d’écriture inhabituelle de ce que l’on découvre dans les romans, la qualité de couleur de ses pages, whaoooo… je l’ai acheté alors que je n’avais même pas pris la peine de lire le résumé ! (Shame on me, je sais… Mais je fais toujours confiance à mon intuition !).

Et puis, de fil en aiguille, j’ai découvert que le grand Tim Burton en avait fait son dernier bébé, qui allait voir le jour fin septembre, avec la belle Eva Green de surcroit. Il était grand temps que je me plonge dans l’aventure avant de foncer tout droit au cinéma. Pas question pour moi de découvrir le film avant d’avoir lu le livre !

Résumé

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres« .

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…

Mais pourquoi lire ce livre ? 

livreCar plongés dans un univers similaire à celui de Peter Pan, Alice au pays des merveilles ou Harry Potter, il serait difficile que vous soyez déçus du voyage ! L’auteur nous confronte avec brio  à la persécution des juifs, au rejet des enfants nés « différents », aux horreurs du nazisme et ce, en nous faisant fuir de cette triste réalité mais pas sans un certain sacrifice, à savoir celui de l’enfermement et de l’immortalité.

Ce livre est tout simplement fantastique, au propre comme au figuré. Ransom Riggs a réussi à allier l’innocence de l’enfance avec la cruauté du monde adulte, tant par ses mots que par ses photos qu’il a su choisir avec subtilité. Parfois on se retrouve dans un film d’horreur flippant, puis la seconde d’après nous voici ballotés dans un conte magique aux créatures des plus fantastiques. La folie y est abordée avec tellement d’élégance … rien à dire, ce roman a été très bien écrit, très bien ficelé et très bien pensé ! J’ai vraiment été happée par son originalité, son ambiance, ses personnages. C’est vraiment un de mes coups de coeur de cette année 2016 !

Extraits:

« — Millard ! Qui est le Premier ministre ?
— Winston Churchill. Qu’est-ce qui te prend ? Tu as perdu la boule ?
— Quelle est la capitale de la Birmanie ?
— Ça alors, aucune idée ! Rangoon ?
— Bravo ! Et ta date d’anniversaire ?
— Tu veux bien arrêter de crier et me laisser saigner tranquille ! »

« Je me suis engouffré dans le cairn derrière elle et j’ai rampé jusqu’à la grotte, pour ressortir dans la brume. Sur le sentier, Emma a glissé les doigts entre les miens et m’a serré les mains, sans rien dire. Puis elle a fait demi-tour et elle est repartie. Le brouillard l’a avalée si vite qu’un bref instant, je me suis demandé si je ne l’avais pas rêvée. »

« Certains mecs prétendent qu’il seraient incapables de sortir avec l’ex d’un copain ; ils trouvent ça choquant. Selon leurs critères, sortir avec l’ex de son grand-père friserait probablement l’inceste. »

« Avant de venir à Cairnholm, je rêvais d’échapper à la monotonie de ma vie. Mais ma vie n’avait jamais été ordinaire. Seulement, je n’avais pas remarqué ce qu’elle avait d’exceptionnel. »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mes livres

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *