Skip to content →

Secrets Mortels – Sam Carda

Secrets Mortels, Sam Carda

J’ai une petite vie bien chargée: entre mon boulot, ma famille, mes amis, mes hobbies, je suis en perpétuelle négociation avec Chronos (Dieu personnifiant le « Temps » et la « Destinée »)  et force est de constater que ma liste de livres à découvrir impérativement s’allonge de façon hallucinante !  J’en parcours un pour en ajouter au moins trois au planning… c’est dingue !!! Alors une fois n’est pas coutume,  j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui un roman que je n’ai pourtant pas encore dévoré, à savoir « Secrets mortels » de Sam Carda.  Exercise de style plutôt amusant dans lequel, je suis certaine, vous vous reconnaîtrez.. je m’explique !

Quand je choisis une victime (je veux dire un livre), je me laisse en général séduire par son titre, que j’aime court, « focus to the point », mais surtout aguichant ! Puis, de fil en aiguille, si cette première épreuve est traversée avec brio, j’analyse ensuite la couverture dudit bouquin pour en déceler de nouveaux indices susceptibles de me convaincre au grand saut (oui, j’ai tout intérêt à être sélective vu mon emploi du temps plutôt saturé !).  Ensuite viennent en position ex-aequo le résumé et les critiques, même si ces dernières ne font pas forcément l’unanimité dans le mécanisme de décision !  Mais ce que vous devez savoir, Mesdames et Messieurs, c’est que ces victimes ne se présentent pas d’elles-mêmes comme martyrs, elles me sont expédiées par des outils de communication propres à notre 21ème siècle, je cite: le bouche à oreille, les réseaux sociaux, les médias, les blogs(euh… je continue ?) et c’est ainsi que le phénomène Sam Carda est devenu LE candidat idéal au poste de futur élu … à lire !!!

Chut ! je blogue...C’est ma meilleure amie qui m’en a parlé (« parler »… verbe du premier groupe plutôt gentil dans ce cas de figure, car de vous à moi, puisqu’ici de « Secrets » il s’agit, c’est carrément du harcèlement que j’ai reçu de sa part afin que je plonge tête baissée dans l’univers de cet auteur absolument inconnu à mes yeux … à ce jour). Nous avons pour habitude d’échanger nos bons petits filons (et ce, afin de remettre notre ami Chronos à sa place en lui extirpant un peu de sa formule magique). Quand je découvre un petit bijou (prenons par exemple pour ma part celui de Salvatore Minni et de son non moins flippant « Claustrations »), je la briefe sur ma découverte (disons que je la force … mais en douceur, entendons-nous bien… à entrer dans le même univers, plus on est de fous, plus on rit dit-on), nous échangeons dès lors nos avis et puis hop, on passe au livre suivant… Si ça ce n’est pas de l’organisation !!!

Mon amie avait découvert « Secrets mortels » sur Twitter, dans un fil de conversation. Elle s’est laissée envouter. La vie de château, les meurtres, les secrets, c’est son truc et, c’est non sans éloges qu’elle m’en a donc fait la promo ! « Tu devrais lire ça, c’est génial ! et quelle plume !!! » . Comme la plupart des lecteurs, je me suis donc rendue sur le site Amazon de Sam, et évidemment, j’ai voulu en faire qu’à ma tête… c’est donc  « Melissa » que j’ai téléchargé (et qui fera l’objet d’une chronique bientôt). Ce titre avait attiré mon regard rien que par sa couverture… processus enclenché: le résumé, les commentaires pour atterrir bien évidemment dans ma Kindle !

Mais revenons à nos moutons et laissons cette pauvre Melissa dans les loges … pour le moment. Ce n’est pas aujourd’hui qu’elle fera son entrée chez moi, sur ce blog je veux dire, nous y reviendrons plus tard, promis !

Bien… mais de quoi parle donc « Secrets mortels » ?

Résumé

Secrets mortelsParfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher…

Qui oserait pénétrer dans le ‘Domaine des Fontaines’, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?
Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte.

Mais lorsque sa gouvernante – Amélie Beaufort – est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule.
Accident ? Meurtre ?
La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la production de leur illustre vin diminue.

Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux décide de mener l’enquête afin de dévoiler tous leurs secrets.
Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre.
La mort frappe à nouveau; elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire !

« Secrets Mortels » est une saga suspense en trois parties.
Dans cette première saison, entrez dans le domaine des Visconti, découvrez qui a tué Amélie Beaufort.

Trouvez la vérité, elle vous surprendra !

Les secrets, n’en ayez aucun, sinon ils vous tueront !

Pourquoi donc lire ce livre ?

Chut ! je blogue...Déjà car on y parle de secrets… et quand on est une femme, on ADORE les secrets !!! Si si !!! Et comme le dirait un certain Jacques Deval « Plus un secret a de gardiens, mieux il s’échappe » . Alors pourquoi ne pas essayer de les attraper ? Car si en plus ces secrets sont mortels … alors là !!! Moi je dis que ça donne VRAIMENT envie de savoir qui a tué la pauvre Amélie Beaufort… non ?

Et puis il y a cette famille riche (oui ! moi ça m’aurait plu d’être riche, surtout quand je fais du shopping !!!) et prestigieuse, les Visconti, se la jouant discrète mais semblant vouloir protéger certaines vérités qui apparemment pourraient bien leur faire de l’ombre depuis que leur gouvernante a été retrouvée morte de façon suspecte.

Ensuite vient la promo que fait  l’auteur sur son blog. Il donne vie à ses personnages en nous aidant à les visualiser tels qu’il les a conçus. Plutôt sympa comme initiative !!! Moi personnellement j’adore le concept

Enfin je résume: « intrigue machiavélique, rythme haletant, riche en rebondissements, Cluedo de haute voltige, suspense bien tenu, rebondissements et manigances en tous genres, écriture plaisante » … tels sont les retours que j’ai pu déchiffrer de ce thriller  ! Et je ne vous parle pas des fans super actives sur le compte Twitter de Monsieur Carda ! (J’en profite d’ailleurs pour faire un petit coucou à ma Nora, à Julie et à Salvatore…).

Que d’échos positifs tout ça, alors franchement, j’ai beaucoup de mal à ne pas me laisser tenter !!! Et vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mes livres

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *