Skip to content →

True Blood – Charlaine Harris

Chut, je blogue...True Blood, Charlaine Harris
Il est parfois des livres sur lesquels on tombe par hasard, que l’on feuillette pour passer le temps et puis qu’on finit par trouver amusants« True Blood » en fait partie et croyez-moi, je suis loin d’être fan de vampires ! Il faut dire qu’à l’époque, nous traversions une grande effervescence avec la fameuse saga « Twilight«  et quand vous avez une ado à la maison complètement dubitative quant à son amour hésitant entre Edward et/ou Jacob, il n’est pas toujours facile d’être une maman branchée !!! Non mais est-ce que vous vous rendez compte ??? !!! Pendant des mois j’ai eu droit à cette question existentielle: « Mais qui choisir maman ? ils sont tellement beaux … »,  « Euuuuuh, c’est simple chérie, ton loup garou il est un peu trop poilu à mon goût  quant à ton vampire, avoue qu’il fait concurrence à Dash non ? Donc laisse tomber et redescends sur terre ! » Oui, force est de constater que j’entrais indirectement en conflit lié à cette fameuse crise que traversent nos enfants à l’âge de la révolution: si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus alors il est évident que les mamans viennent de Terre et les ados de Pluton !!! Mais revenons à nos vampires

Extrait:

IMG_6604“Le soir où le vampire a poussé la porte de Chez Merlotte, le bar où je travaillais, j’ai tout de suite su que c’était lui.
Depuis que ses congénères avaient commencé leur coming out, quelques années auparavant, j’espérais que l’un d’entre eux aurait la bonne idée de faire un tour chez nous, à Bon Temps. Dans ce coin perdu, on avait déjà des représentants de toutes les minorités, ou presque. Il ne manquait plus que la dernière à avoir été officiellement reconnue : les morts vivants.
D’accord, le nord de la Louisiane ne possédait guère d’attraits pour les vampires. Trop rural, je suppose. Mais La Nouvelle-Orléans n’était pas loin et, s’il faut en croire les romans d’Ann Rice, c’est bien la patrie des vampires, n’est-ce pas ?
IMG_6606Je ne compte plus le nombre de clients qui affirmaient qu’on croisait des morts vivants à tous les coins de rue et qu’il suffisait de lancer un caillou en l’air pour en toucher un. En espérant ne pas lui faire trop de mal, bien sûr : mieux vaut éviter de contrarier un vampire qu’on ne connaît pas. On ne sait jamais. Du reste, je n’avais pas envie de rencontrer n’importe quel vampire. “Je voulais le mien.”

Extrait de: Charlaine Harris. “Quand le danger rode.” iBooks.

Le décor était planté, la mise en bouche amusante, le ton plaisant: j’étais prête à découvrir cet univers complètement loufoque et décalé.

Résumé:


True blood - Charlaine HarrisLes vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer. Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l’Amérique profonde. L’arrivée de Bill, ténébreux vampire du 19e siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d’autant qu’une vague de crimes s’abat sur la ville.

True Blood est une série de 13 tomes, plus décoiffants les uns que les autres (enfin, du moins les onze premiers opus).

True Blood: Tome 1 - Quand le danger rôde True Blood: Tome 2 - Disparition à Dallas True Blood: Tome 3 - Mortel corps à corps True Blood - tome 4 - Les sorcières de Shreveport True Blood - tome 5 - La morsure de la panthère True Blood - tome 6 -La reine des vampires True blood - tome 7 - La conspiration True Blood - tome 8 - Pire que la mort True Blood - tome 9 - Bel et bien mort True Blood - tome 10 - Une mort certaine True Blood - tome 11 - Interlude mortel True Blood - tome 12 - Mariage mortel True Blood - tome 13 - La dernière mort

Pourquoi lire cette saga ?

Charlaine Harris a réussi à remanier les compères de la série Twilight à sa sauce et c’est franchement désopilant ! Elle les fait évoluer dans une Louisiane plus que moite réussissant avec brio à les extraire du fameux stéréotype commun du vampire cadavérique, jonglant avec force entre l’inventivité et l’intrigue que peuvent avoir un bon polar !   J’ai été séduite par le côté absolument extravagant et farfelu de sa plume et c’est tête baissée que je me suis laissé embarquer dans les onze tomes de cette « Communauté du Sud », le tout en à peine trois mois, pour vous dire !!! (Oui, j’ai bien dit onze ! Je n’ai pas lu les deux derniers…Pourquoi ? euhhhhh, pourquoi pas !).

Chut ! je blogue...Dans cet univers, il est question de vampires apparaissant au grand jour et ce, depuis que le sang « synthétique » leur permet enfin de vivre sans tuer l’espèce humaine…  (trop mignon les temps modernes quand même !). C’est ensemble que « Vampires » et « Hommes » vont cohabiter pour le meilleur et surtout pour le pire (pour ça que j’aime cette série !). J’ai été conquise par cette autodérision où l’on se laisse guider par une sorte de métaphore nous absorbant dans une Louisiane où le « Vampire » pourrait remplacer le « Noir » au rang des parias dont on se méfie.

Du coup, j’ai même voulu regarder la série du même nom entrainant avec moi mon ado rebelle dans ces fameuses soirées « Mère et fille » que j’affectionne tant, lui vantant les louanges les plus abracadabrants quant aux personnages que je trouvais plaisants. Mais ce que je ne m’étais pas imaginée, c’est que la version télé était loin d’être la copie conforme des livres !!! Jamais, au grand jamais, je n’ai vu une série aussi débile (et c’est peu de le dire…), déjà l’histoire avait été remaniée, absolument infidèle aux livres. Ensuite, on plonge dans un univers de très mauvais goût mêlant « sex and blood » en veux-tu en voilà !!! Bref, vraiment pas une série destinée à des moins de 13 ans ! Ma tête lorsque Nina m’a dit: « Mwhais ! Génial maman ! Tu as très bon goût je vois !!! » et moi de répondre du tac au tac: « Oui et bien tu évites d’en parler à papa ! ». Elle eut ce petit regard triomphant lui donnant l’atout « jeu set et match » dont elle pourrait se servir lors d’une quelconque négociation future…celle entre autres d’avoir son propre compte Facebook. Décidément, ma vie est loin d’être un long fleuve tranquille…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mes livres

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *