Skip to content →

Zen attitude

Chut ! je blogue - Zen attitude
La société pour laquelle je travaille est assez fertile quant à la dénomination des jours de congé qu’elle propose à ses employés, l’éventail d’abréviations est juste bluffant, pourtant… cette liste pourrait être allongée, croyez-moi ! Par exemple, aujourd’hui j’ai du prendre de façon inopinée ce que l’on pourrait appeler une journée de « Congé Sauvage » … un CS (Carrément Stupéfiant !). Il n’y a rien de plus saoulant à mes yeux que de dépenser son quota de « farniente » pour des obligations accidentelles non désirées et pourtant bel et bien à assumer !!! Je m’explique: un cas sur un million … oui, Mesdames et Messieurs, il n’y a pas qu’au lotto que ça arrive !!

Je m’explique…

Ma voiture est tombée en panne il y a presque quinze jours, assez surprenant d’autant plus qu’elle sortait du garage (entretien oblige) et qu’elle venait juste de fêter son premier anniversaire. Ok, c’est vrai, elle est un petit peu alcoolique et a cette fichue tendance à abuser beaucoup de ce nectar qui lui donne la pêche (le diesel … pour ceux et celles qui ne l’auraient pas compris), son carburant en somme, mais ce n’était pas une raison pour qu’elle décide tout d’un coup de se fâcher contre moi et de faire un arrêt cardiaque comme ça sans prévenir ! D’accord, j’ai pu vivre en « live » les joies du service « assistance auto », vous savez cette prétendue aide qui, comme par hasard, ne vous trouve pas dans sa base de données ! « Mais on veut bien vous dépanner nous Madame, mais ce sera à votre charge ! »… Mais tu rêves en rose bonbon !!! Alors déjà que tu passes pas moins de 45 minutes en ligne avant des les convaincre de t’envoyer quelqu’un … à leurs frais bien évidemment, mais en plus après, car oui, il y a toujours un après, tu dois attendre pas moins de deux heures avant de voir quelqu’un se rappliquer pour te secourir… mais ça, c’était il y a quinze jours, bref … du passé ! Je vous épargne donc cet épisode assez farfelu de ma triste petite vie (oui, malgré tout je suis assez gentille avec vous je trouve !).

C’est le démarreur qui était mort… ça n’arrive normalement jamais et, pas de chance pour moi, vous ne me croirez jamais, la production en Allemagne était à court de ladite pièce. Je suis restée zen, pas eu vraiment le choix à vrai dire, les jours se sont écoulés et hier, enfin, la bonne nouvelle !!! « Votre voiture est prête Madame, vous pouvez venir la chercher » … Oooooohhhh Yeahhhh ! Je ne sais pas pourquoi, je me suis dit qu’il serait peut être bon de prendre une journée de congé au cas où .. Je me suis donc levée aux aurores, car le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt dit-on ! J’avais juste envie de me rendre à la première heure chez « Rent a car » (pour restituer mon véhicule de remplacement) et ainsi ne pas perdre trop de temps pour retrouver ma voiture chérie. Et c’est là qu’a commencé mon « pétage de plomb » !

Chut ! je blogue...Zen, soyons Zen !!!

Il fait « dégueu » en Belgique pour le moment (oui, je veux dire qu’il pleut beaucoup). Alors te rendre à une adresse que ton GPS ne trouve pas était un facteur annonciateur de ce que l’on pourrait appeler une bonne journée ! J’ai mis une heure pour faire à peine 40 kilomètres (38 pour être précise). Enfin arrivée au lieu-dit, il y a un espèce de gigolo qui se met à me barrer la porte d’entrée en prenant son air le plus niais qui soit et me lâche d’emblée « On ne passe pas… qu’est-ce que vous me donnez pour que je vous laisse entrer ? » , j’avais juste envie de lui répondre: « Dégage gros c…, p… il pleut ! » … (oui, je sais, j’étais un petit peu énervée … mais juste un petit peu promis !). Il se met à sourire de toutes ses dents et là… je me suis dit que le port du dentier devrait être obligatoire pour certaines personnes, mon Dieu !!! ce mec se prenait vraiment pour Gary Grant et j’ai hésité un instant à lui casser ses rêves d’Apollon … même pas eu le courage de lui filer le numéro de mon dentiste, je me suis contentée de le regarder BIEN droit dans les yeux et de lui répondre (le plus glacial qui soit) « Pardon ? » . Il s’est bougé tout penaud et m’a répondu « Vous pouvez entrer, il n’y a personne pour le moment ». Là j’ai eu droit à une petite dame … (ou un homme, j’avoue que j’hésite encore), qui, après mon « bla bla bla » m’a regardée de haut et a dit: « Ah ouais ! C’est pas ici qu’il fallait venir ma ptite dame, mais à Charleroi » (j’étais à Namur là, car sur mon papier il était noté rendre le véhicule à Namur !). Non mais c’est une blague ? J’hallucine ici !!! Je n’ai rien su négocier, je suis donc repartie direction Charleroi, après tout j’étais en congé non ? Si on calcule bien, 38 kilomètres (pour aller) + 38 kilomètres (pour revenir sur mes pas) + 41 kilomètres (pour me rendre au nouveau centre « Rent a car ») ça fait quand même beaucoup quand on se trouve sur la réserve de carburant non ? Hummmm ! ne craignez pas l’obscurité (oups pardon, déformation littéraire suite au virus Twitter) je veux dire ce qu’il va se passer: la panne d’essence, elle j’y ai réchappée ! (il ne faut pas exagérer non plus !).

Chut ! je blogue...Me voici donc enfin au deuxième garage, plus sereine qu’une carpe ! Inspection du véhicule, moi, l’idiote de service toujours en guerre avec ma conscience, j’étais passée au car-wash ce matin en sachant pertinemment bien que ça ne servirait strictement à rien, surtout après tous ces kilomètres sous la pluie (je trouve personnellement qu’on devrait inventer des parapluies pour auto, c’est une idée à exploiter !), bref, tout est quand même nickel et là, avant d’appeler le taxi qui devait être mis à ma disposition (gratuitement j’insiste) pour me rendre à MON garage, on me présente une facture énorme à régler sur place ! Je vous fais un dessin de ma tête ? Du fou rire nerveux qui s’est emparé de moi ? j’ai repris mon sérieux en même pas 20 secondes et j’ai dit: « NON ! » , « Je ne paie pas ! » !!! « Vous prenez contact avec mon assurance, mon garage, mon … tout ce que vous voulez, mais je ne PAIE PAS cette facture » . Je crois que j’ai du être assez persuasive car la personne derrière son guichet m’a tendu le papier et a répondu confuse « ok » et a appelé mon taxi.

J’ai eu droit à un charmant Monsieur, qui m’a raconté toute sa vie durant tout le trajet. D’origine marocaine, expatrié en Italie pour débarquer en Belgique… papa de différents enfants mais pas de la même femme… pfffff, le plus difficile ne fut pas son discours (car il était un tantinet touchant) mais la poussière dans son véhicule (et je suis gentille quand je parle de poussière) ! Il était presque midi quand je suis entrée ENFIN dans ma voiture. Trop contente de retrouver MA musique et entendre comme morceau … (PTDR):

Alors… Hasard ou Destin ?

« Ils m’ont tous saoulé
Ils m’ont tous saoulé
Oui, ils m’ont tous saoulé
Ils m’ont tous saoulé

Et moi, mes problèmes à moi
Qui ça intéresse, intéresse, intéresse, intéresse ?
Oui et moi, mes états d’âme et mes tourments
Ici personne ne veut les entendre »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published in Mon quotidien

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *